L'artiste

Cédric Caillaud est né le 26 juin 1976 à La Rochelle. Il s’initie tardivement à la musique, et ce n’est qu’à l’âge de vingt ans qu’il débute la contrebasse en autodidacte. Il est rapidement amené à jouer dans plusieurs orchestres régionaux puis part s’installer à Paris en 2000.
Il s’inscrit alors à l’IACP où il suit les cours des frères Belmondo, de Clovis Nicolas etc.… En parallèle de l’école, il étudie la contrebasse avec Pierre Boussaguet. C’est dans les clubs de la capitale, qu’il fréquente assidument, qu’il continue à apprendre en écoutant des musiciens de renom et en faisant le bœuf aussi souvent que possible. Plus tard il continuera cette démarche à New York.
Musicien polyvalent, aussi à l’aise dans le jazz manouche, Nouvelle Orléans, gospel, blues, mainstream, bebop ou moderne, il est très vite appelé à jouer dans les grands clubs parisiens tels que le Duc des Lombards, Le Bilboquet, le New Morning, le Sunset, le Sunside, ou le Petit Opportun… On le retrouve également dans les grands festivals tels que Jazz à Vienne, Marciac, JVC jazz festival, Tanjazz, Calvi jazz festival, Enghein jazz, Aroza jazz… Très présent sur la scène française, on le retrouve aussi régulièrement en Allemagne, Suisse, Italie, Espagne, Angleterre... Mais aussi au Cap vert, en Mauritanie, Tunisie, au Sénégal, Maroc…
On le retrouve en «sideman» aux côtés entre autres de Bobby Durham, Harry Allen, Robin Mc Kelle, Don Menza, Charles «lolo» Bellonzi, Philippe Soirat, Doug Sides, François Laudet, Jean Pierre Arnaud, Pierre Boussaguet, Alain Jean-Marie, Gérard Badini, Mike «Spike» Wilner, Pierre de Betman, Yataka Shiina, Pierre Christophe, Olivier Hutman, Giovani Mirabassi, Ludovic De Pressac, Vincent Bourgeyx, Jerry Edwards, Marc Thomas, Larry Browne, Tina May, Laurence Allisson, Sarah Lazarus, Lionel Belmondo, Stéphane Belmondo, Jean-Loup Longnon, Fabien Mary, Barend Middelhoff, Pierrick Pedron, Xavier Richardeau, Christian Escoudé, Marc Fosset, Florin Nicolescu, Costel Nitescu, Marcel Azzola, Pierre Blanchard, Boulou et Elios Ferré, Jérôme Barde, Yves Brouqui, Tchavolo Schmitt, Dorado Schmitt et Samson Schmitt, David Reinarht, Thomas Dutronc… mais aussi en tant que leader avec Philippe Soirat, Patrick Cabon...
Cédric Caillaud est aujourd’hui l’un des contrebassistes les plus appelés et les plus présents sur la scène parisienne. C’est un musicien profond, un bassiste fiable et généreux au son et au sens rythmique accomplis. Pierre Boussaguet écrit : «Cédric a très vite trouvé sa place dans la communauté des contrebassistes de jazz. Il a un son profond et solide «à l’ancienne» ».
A l’écoute de son second album John Clayton déclare : «Quel plaisir d’entendre cette énergie, d’écouter les lignes de basse et les solos de ce talentueux frère bassiste ! Il soutient et stimule Harry Allen tout en invitant l’auditeur dans son magnifique univers musical. Je me sens comme si j’étais dans un club écoutant le genre de jazz que j’adore. Bravo Cédric !»
DISCOGRAPHIE
En Leader:
- Cédric Caillaud trio «JUNE 26» (2006) APHRODITE RECORDS - Cédric Caillaud contrebasse, Patrick Cabon piano, Philippe Soirat batterie. Invités : Pierre Boussaguet contrebasse, Xavier Richardeau saxophone.
-Cédric Caillaud trio & Harry Allen «Emma’s Groove»(2009)APHRODITE RECORDS - Harry Allen saxophone ténor Cédric Caillaud contrebasse, Patrick Cabon piano, Philippe Soirat batterie.
En Sideman:
- Jazz’n’Java «Sur les quais» (2000) Thierry Bouyer guitare, Marc Lesseyeu Accordéon, Cédric Caillaud contrebasse.
- Samy Thiebault Quintet «Blues for Nel» (2002) Samy Thiebault saxophone, Yohann Loustalot (trompette), Vincent Bourgeyx (piano), Guillaume Nouaud (batterie) et Cédric Caillaud (Contrebasse)
-Murano unplugged (2006) Sonia Alvarez (chant) , Jean Philippe Bordier (guitare), Vanina Sicurani (chant), Philippe Kelly (guitare et chant) et Cédric Caillaud (Contrebasse)
- Charles «lolo» Bellonzi trio : «Abracadadrums» (2006) Avec Olivier Hutman (piano) Charles Bellonzi (batterie) et Cédric Caillaud (Contrebasse), invitée Géraldine Laurent (sax alto).
- César Poirier Sextet «Hôppo» 2007, avec César Poirier (alto sax), Fabien Mary (trompette), Greg Delétang (ténor sax), Marc Benhamou (piano), Stéphane Chandelier (batterie) et Cédric Caillaud (Contrebasse).
- Stéphane Seva «To Franck and Ray» (2007) avec Stéphane Seva (chant), Frédéric Couderc (saxs), Michael Cheret (alto sax), Brice Moscardini (trompette), Michael Joussein (trombone), Ahmet Gulbay (piano), David Grebil (batterie) et Cédric Caillaud (Contrebasse).
- Thomas Dutronc «Comme un manouche sans guitare» (2007) avec Thomas Dutronc (guitare), Pierre Blanchard (violon), Stéphane Chandelier (batterie), Mathieu Chatelain (guitare) et Cédric Caillaud (contrebasse).
- Eric Gemsa «Singing Paris» (2008) Florin Nicolescu, Patrick Artero, Patrick Vilanueva, Patrick Saussois, Manu Galvin, Nicolas Montier, …
-  Marie et les Soon (2009)
... A paraître:
- Barend Middeloff Quartet - Barend Middeloff sax ténor, Pierre Christophe piano, Philippe Soirat batterie, Cédric Caillaud contrebasse.
- Julien Brunetaud trio «Old fashioned Love» Julien Brunetaud piano, orgue, vurlitzer, Matthieu Chazarenc batterie, Cédric Caillaud contrebasse.